Le thé que l'on nomme Pu-erh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le thé que l'on nomme Pu-erh

Message  Oxyde le Mar 19 Oct 2010 - 0:29

Le thé que l'on nomme Pu-erh...

Pour en parler sans embarras, on évoquerait une odeur de sous-bois, de nobles touches d'humus, une richesse automnale.

Douce sauvagerie ! Goûter au Pu-erh, c'est comme savourer la décomposition de son propre corps.
avatar
Oxyde
Admin
Admin

Nombre de messages : 16
Commentaires : toujours bienvenus

Revenir en haut Aller en bas

Une remarque

Message  Oxyde le Mar 19 Oct 2010 - 0:29

J'aime le Pu-erh.
avatar
Oxyde
Admin
Admin

Nombre de messages : 16
Commentaires : toujours bienvenus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le thé que l'on nomme Pu-erh

Message  Adrien' le Mar 19 Oct 2010 - 1:17

Très impressionnant. Toujours aussi oriental, ton style se perfectionne.
avatar
Adrien'



Nombre de messages : 181
Commentaires : toujours bienvenus

http://lenrage.blog.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le thé que l'on nomme Pu-erh

Message  Oxyde le Mar 19 Oct 2010 - 15:19

Qu'entends-tu par style oriental, et aurais-tu des livres à me conseiller ? *sourire*
avatar
Oxyde
Admin
Admin

Nombre de messages : 16
Commentaires : toujours bienvenus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le thé que l'on nomme Pu-erh

Message  Adrien' le Mer 20 Oct 2010 - 16:14

Parfum de glace de Yoko Ogawa, La jeune fille suppliciée sur une étagère de Akira Yoshimura, et bien sûr Mushishi.
C'est ce qui me fait dire "oriental" mais à la réflexion, ce poème m'évoque aussi des auteur's d'Europe de l'Est. Il faut que je cherche encore un peu...
avatar
Adrien'



Nombre de messages : 181
Commentaires : toujours bienvenus

http://lenrage.blog.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le thé que l'on nomme Pu-erh

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum