Un tout petit poème - Oxyde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un tout petit poème - Oxyde

Message  Oxyde le Lun 16 Fév 2009 - 20:28

Un tout petit poème à lire doucement.
J'écoute beaucoup de musique anglophone alors je suis tentée d'écrire dans cette langue, en espérant que ça donne quelque chose de sensé. Quoique je ne boude pas l'abstraction poétique ^-^

I'd fade in a low moonlight
Wide opened eyes within this soft sight
Fuzzy thoughts far away from fear
Still and pleased until I disappear.


Dernière édition par Loxyde le Mar 19 Oct 2010 - 0:24, édité 2 fois
avatar
Oxyde
Admin
Admin

Nombre de messages : 16
Commentaires : toujours bienvenus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un tout petit poème - Oxyde

Message  Feurnard le Lun 16 Fév 2009 - 21:58

N'y a-t-il pas deux "p" à "disappear" ?
Les deuxième et troisième vers n'ont pas de verbe et par là, pas de sujet repérable.
Les trois derniers vers reprennent le premier en donnant une précision, leur structure devrait être la même. Au lieu de quoi les deux et trois ont un substantif au lieu des adverbes du quatre.
Au troisième vers, le consonnantisme en "f" porte le sème de "fear" sur tout le vers, or ce sème est en rupture (violent) avec le poème (paisible).
Le troisième vers en général est trop décroché de la réalité ("moonlight", "eyes", "sight") avec un sème abstrait ("thoughts").

À part cela, pourrais-tu donner la traduction en français (sans forcément faire rimer) pour s'assurer du sens ?

En l'état c'est l'expression de l'abandon tourné positivement ("pleased").
avatar
Feurnard



Nombre de messages : 45
Commentaires : seulement dans le groupe d'écriture

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un tout petit poème - Oxyde

Message  Oxyde le Dim 22 Fév 2009 - 18:33

Deux « p » yep, j’ai corrigé à même le texte.
Pour ce qui est du manque de sujets apparents cela ne me gêne pas, ce que j’aime dans la poésie, c’est la musicalité des mots et les idées évoquées.

Ce que tu dis sur le consonantisme en "f" m’intéresse, ça me donne envie de tester les rapports sonorité/sentiment évoqué. Cela dit je n’ai pas envie de toujours me plier à cette limitation.
Le troisième vers est en effet un peu particulier. A ce moment-ci la tranquillité du personnage est troublée par le souvenir de la peur. Ce trouble passe et s’éteint dès le vers suivant.

J’aimerais m’évanouir dans une faible lueur lunaire
Les yeux grands ouverts à l’intérieur de cette douce vision
De confuses pensées bien éloignées de la peur
Calme et satisfaite jusqu’à ce que je disparaisse.

J’aime l’idée que l’art peut-être compris différemment par chacun. Il est agréable d’en parler avec les autres, et même de chercher à savoir ce que l’auteur voit dans son œuvre, oui… Mais ici je n’ai pas le besoin d’en dire davantage.
avatar
Oxyde
Admin
Admin

Nombre de messages : 16
Commentaires : toujours bienvenus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un tout petit poème - Oxyde

Message  Feurnard le Dim 22 Fév 2009 - 20:28

Tu dis que le trouble passe et s'éteint mais ce n'est pas dans le texte.
Pire, le texte fait rimer "fear" et "disappear", liant l'un à l'autre et rappelant par là le sème négatif de la disparition. Au vu de l'ensemble c'est une faute.
Il te faut indiquer dès le troisième vers, dans le troisième vers, que cette peur s'efface, presque avant de la nommer, sans quoi il vaut mieux tout simplement effacer ce vers-là.

D'après ta traduction, le second vers est erroné. Je traduirais "wide opened eyes" par "des yeux grands ouverts". "Les yeux grands ouverts" serait pour moi "eyes wide opened". Dans le premier cas on introduit de nouveaux yeux, qui ne sont pas forcément ceux de "I", dans le second cas, comme en français, on est certain que ce sont bien ceux du narrateur-personnage.

Et l'absence des sujets provoque un effort chez ton lecteur qui rend la lecteur désagréable, comme rouler du sable entre ses dents. Nous ne sommes pas musiciens mais écrivants.
avatar
Feurnard



Nombre de messages : 45
Commentaires : seulement dans le groupe d'écriture

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un tout petit poème - Oxyde

Message  Adrien' le Dim 22 Fév 2009 - 22:07

Le trouble s'éteint, selon moi, dans le changement de rythme entre la fin du troisième et le début du quatrième vers. Après far away from fear qui est rapide et nerveux, Still and pleased est lent, posé, les mots still et pleased semblent des appuis solides pour le calme retrouvé. L'accélération qui reprend avec until I disappear évoque une pente douce, le personnage se laissant couler vers sa disparition. Mais le rythme ne fait pas totalement disparaître fear, qui suggère que le personnage choisit de disparaître en partie pour ne plus la subir. Pour autant, je ne vois pas ce départ comme une fuite.
avatar
Adrien'



Nombre de messages : 181
Commentaires : toujours bienvenus

http://lenrage.blog.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un tout petit poème - Oxyde

Message  Solipse le Mar 24 Fév 2009 - 15:27

J'ai eu du mal à lire ce petit poème la première fois, ne voyant tout simplement pas ce qu'il pourrait bien signifier pour moi. J'étais trop fatigué peut-être =}
Aujourd'hui cela me parait beaucoup plus clair, cela m'évoque une rencontre entre un animal nocturne, et un humain. Brève mais intense, dès le premier vers la vision intangible est marquée. Puis un échange riche en émotion, les "yeux grand ouverts" semblent être partagé des deux côtés du regard croisé. "soft sight" est un agencement délicieux. Puis soudainement le lien paisible se rompt par fuzzy thoughts, qui a une connotation dure, et l'expérience reste marquée sur un ton mélancolique heureux par le dernier vers.

La structure grammaticale est valable, même si cela a plus du haïku que du poème. Et selon moi cela renforce une sorte d'expression naturelle, animale, sans être connotée petit nègre. Prends en note Feurnard Wink

Voici comment je traduirais en français:

Je m'évanouirais sous une faible lune
De grands yeux ouverts dans ce regard doux
Pensées confuses bien éloignées de la peur
Immobile et charmée avant que je ne disparaisse.
avatar
Solipse



Nombre de messages : 8
Commentaires : toujours bienvenus

http://tout-se-parfait.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un tout petit poème - Oxyde

Message  Feurnard le Mar 24 Fév 2009 - 20:01

C'est un bon point, en effet "de grands yeux ouverts" justifierait un nouvel acteur et alors une rencontre. C'est aller à l'encontre des ordres naturels et logiques (en termes de logique naturelle) mais puisque c'est expressif, c'est inattaquable.

Encore faut-il attribuer les pensées à l'un, l'autre ou les deux et d'ailleurs déterminer pourquoi l'un serait humain (mais l'interprétation est l'interprétation, c'est expressif).
Intéressant d'observer les différences de traduction, voir comment les reporter en anglais.

Tu as par contre mis en lumière un problème de structure, qui ne frappe pas à la lecture : "je m'évanouirais" offre un processus possible que tout le reste du poème décrit (et qui peut être une rencontre, soit). Aussi tout le poème se trouve-t-il dans la durée de ce processus. Or "avant que je ne disparaisse" propose que l'évanouissement n'a pas encore eu lieu.
Là encore, ce n'est qu'un problème aussi longtemps que ce n'est pas de l'expresse interprétation.

À ce moment, je verrais bien comme interprétations l'ultime moment du Titanic (en dialogue avec la Lune) ou bien le cas d'un insomniaque.
avatar
Feurnard



Nombre de messages : 45
Commentaires : seulement dans le groupe d'écriture

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un tout petit poème - Oxyde

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum