Cobeae / Adrien' - écriture automatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cobeae / Adrien' - écriture automatique

Message  Adrien' le Lun 2 Mar 2009 - 22:07

Les sauts de ligne indiquent un changement de plume, c'est Cobeae qui commence.

et le glas obscur contredisait la folle guenon adossée au linceul éthéré

nous sommes en 1997
il fait nuit, ça sent la térébenthine
les rues sont pleines de promesses

nous pouvons aussi manger de l'omelette aux kiwis

et de la muscade
en thé !
Muscade en thé, puisque tu viens me hanter, sois mon verbe, mon opium, le tourbillon de mes cheveux emportés
par le vent amoureux qui clame aux passants et aux asticots :
je nous ! hiboux !

et la bourrasque qui frémit, assaillie par toutes ces connivences...Haïes! Il apparait que vous fussiez invertébrées j'en devine vos abats!

vos ébats !
vos éclats !

de marbres, ça suffragette en glace, en pots, et dites, vieilles peaux! On agace et fourage, ça varie et supplie, harpies!

et sous les lamelles de crin le hauban gémit
la bourrasque arrache les yeux des vagues

aux harengs décrépis...aïe aïe! ça piaille!
Mince, je me déconfis

ça paume, ça rue, hue, pue jusqu'aux étoiles dans un silence de catacombes à guichet fermé endormi

et ça grimace, verdâtre sur les pans obscurs d'un harem assorti. Attache tes orbites Lilith ils vont des litres de sang agenouiller , perplexes, sur ta farce ravie!

sans vergogne ils puiseront l'espoir le lactose les huitres de tes perles le souffle soulagé de tes pères ! envoye-les paître !

Au loin aux bons soins hardis sans nulles conséquences; et ça blasphème, ça hoquette furax un doigt dans la gorge nouée...Bam! Le gant blesse une artère assoiffée. Arrête!

meule inexorable, aucun lapin aucun cerisier ne succédera à ta saison de noces

Tapi, ravi , l'abruti n'en cédera pas une once. Églantine, Eglantine cesse de me tourmenter; tes jupons blanchis me serinent comme une crosse! Ah pouah de moi j'exulte de choses...ridicules
et ce blanc ce fondant m'abaisse au crépuscule.

je soupe de bosses et de plaies tandis qu'advient l'iridescente rencontre des marches de l'escalier avec les mains du cuisinier de l'homme en fadeur fruit glacé de l'aurore sourissante

Ca parle fugace en dents de scies étroites ramasse, RAMASSE! Échappe si tu veux mais ne jouis pas sur le tendron obscur déchu am -asse!

tutoyant les constellations, toujours sur ses pieds malgré les convulsions éclatant alentour, embrassant la terre l'herbe le géant édenté muet casse des briques entre ses doigts et ça fait un bruit de grelots mous

il hochette il claquette et ces vieux globes mous m'arrêtent.
Eh vieux fou eh crachète! on se mélange on se fourvoie on se tue on se fut on se "pan!" eh cerbère à la ligne on se pend à l'envers!

le lac gelé vacille, étourdi par le parfum qui percole à travers ses branches, chouette envol. Chaque mot est une mandarine qui pépie sa couleur mais il se tait par pudeur envers les sots canards

enamourés d'une fiole, nébuleuse mer d'un caquètement sans fin.Ça caquète et fustige un horizon sans cents et pourtant on barrit à l'occas ion du pan...Peter!

Quelles promesses pourraient être tenues ! Quelles ivresses demain et les jours d'après, justement pas pour les futiles glas de ton geôlier docile

qui simule, j'en suis sûr! Cancrelats et momifications obsolètes, mièvres, on attend, ça se vissera sur le dos d'un bahut portugais en fonction, lamentable quand même je suis c'est plus sûre son ample charogne dénonciatrice!

les tiroirs servent à dissimuler à prétendre aux mains, pas hautes ni étroites mais gardées par des serins d'acier

aux serres acérées bordel elles me serrent envers et contre toi mon cher!
sers sers m'en un en dessous du col mensonger et sers sers les dents cars ils surgissent en croquants! croque croque cette bouche et ses dents en aseptisant...
Fuis fuis ma bouche ils sont tétanisants
avatar
Adrien'



Nombre de messages : 181
Commentaires : toujours bienvenus

http://lenrage.blog.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cobeae / Adrien' - écriture automatique

Message  Thib le Lun 30 Mar 2009 - 18:52

Moi j'aime les fourmis sensitives

M'ci pour ce bon moment

Thib



Nombre de messages : 25
Commentaires : toujours bienvenus

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum